Sélectionner une page

Communiqué de presse de Marine Hamelet, membre du bureau politique du Rassemblement National de Haute-Garonne :

Au nom de « l’égalité sociale », de la volonté de renverser des « schémas de pensées un peu arriérées » une députée LREM a fait voter mardi dernier à l’Assemblée Nationale un amendement pour remplacer dans les formulaires scolaires les mentions de père et de mère par « parent 1 » et « parent 2 ».

Le fantasme d’hier est devenu réalité aujourd’hui pour satisfaire les lobbies LGBT pro PMA et GPA, qui cherchent en permanence à banaliser une situation pourtant minoritaire, en prenant une fois de plus l’enfant en otage. Devons-nous les laisser remettre en question tous les repères affectifs les plus essentiels pour ce qui reste malgré tout une majorité ? Que sert cette évolution insidieuse vers une indifférenciation sexuelle, sinon l’individualisme forcené animé d’un progressisme militant ?

Le Rassemblement National dénonce ici un nouvel un hold-up démocratique à l’Assemblée nationale, qui par ailleurs, semble être révélateur au plus haut niveau du détournement de la politique de l’intérêt général au bénéfice d’intérêts partisans et minoritaires en France.